Comment fonctionne une assurance retraite ?

Que faire pour survivre à la fin de sa carrière ? Il n’y a qu’une solution : anticiper. Mais comment ? En souscrivant une assurance retraite bien sûr. D’ailleurs, certains prélèvements sont obligatoires. Mais qu’est ce qu’on entend par assurance retraite ? Et quel est le mode de fonctionnement ?

L’essentiel à savoir sur l’assurance retraite

Les régimes de retraite obligatoire consistent à cotiser auprès d’une branche de la Sécurité Sociale pendant que les professionnels sont encore en activité. Donc, tout travailleur et toute entreprise doivent contribuer. À la retraite, ils reçoivent ce que l’on appelle « une pension ». On distingue trois formes de régime :

· le régime de base obligatoire qui comme son nom l’indique est obligatoire

· le régime de retraite complémentaire obligatoire qui est géré par l’Arrco ou Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés et par l’Agirc ou Association générale des institutions de retraite des cadres

· et à la fin il y a l’épargne retraite collective ou individuelle : non obligatoire, il permet de compléter la pension, à souscrire auprès d’une compagnie d’assurance, une mutuelle ou un organisme de prévoyance

Par ailleurs, pour connaitre le montant de votre pension, il faudrait se référer à la somme totale des cotisations que vous avez versées durant votre vie active. En tout cas, certaines périodes d’inactivité sont légèrement atténuées comme le chômage, la maternité et la maladie.

Attention ! La Cnav ou Caisse nationale d’assurance vieillesse est l’organisme qui assure les salariés du secteur privé et la MSA Mutualité sociale agricole est compétente pour les salariés du secteur privé de l’agriculture. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur le fonctionnement de l’assurance-vie.

Le fonctionnement de l’assurance retraite

Le fonctionnement de l’assurance retraite est simple. Les actifs actuels versent leurs parts qui sont destinées à payer immédiatement les retraités. Et ainsi de suite. Bref, elle est basée sur la répartition. Et à votre retraite, les deux caisses obligatoires vous verseront une pension. À part la base obtenue à partir de la totalité des montants versés, quelques facteurs peuvent aussi influencer la somme due comme la présence d’un enfant handicapé au sein d’une famille, les familles nombreuses… Quoi qu’il en soit, avec le régime de base, vous pourrez espérer obtenir 50% de votre salaire, calculé à partir de vos moyennes de rémunérations pendant les 10 meilleures années d’exercice. En outre, il a également ce qu’on appelle pension de réversion donnée au conjoint si les revenus qu’il perçoit sont faibles.

Attention ! Il se peut que vous soyez affilié à plusieurs caisses. Dans ce cas, chacune d’entre elles vous versera une pension.

Bon à savoir !

Le CNAV est seulement compétent dans la région parisienne. En province, la retraite de base des salariés est assurée par les CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail). Pour le département d’Outre-mer, ce sont les CGSS (Caisse Générale de Sécurité Sociale) qui gèrent les cotisations et les paiements.