Plan Epargne Retraite Credit Lyonnais : La fiche descriptive

Performance en 2009(*):3.2 %
Versement Minimum Libre:300 €
Versement Minimum Programmé:30 €
Frais Versement (Max.):4 %
Frais Sur les sommes gérées:NC %
Site Internet:
http://particuliers.lcl.fr/perp-velours/?rubrique=EnDetail#a9

Description issue du site web CREDIT LYONNAIS

Qu’est-ce que le Plan Epargne Retraite Populaire ?

Le Plan Epargne Retraite Populaire dit le PERP est un contrat d’assurance vie. Il permet de se constituer un complément de retraite tout en bénéficiant d’un coup de pouce de l’Etat. Cet avantage fiscal intervient pendant toute la constitution de l’épargne-retraite, il permet ainsi d’adoucir l’effort d’Epargne-Retraite, qui n’est pas toujours bien accepté, surtout par les plus jeunes…

Qui peut ouvrir un PERP ? La formule est-elle ouverte à tous ?

Le PERP est ouvert à tous les particuliers dès l’âge de la majorité et jusqu’à 68 ans. Que ce soit pour les salariés du secteur privé, les fonctionnaires, les indépendants comme les commerçants, les professions libérales et les personnes sans activité professionnelle.
Les droits viagers acquis dans le cadre du PERP sont personnels et chacun peut souscrire un ou plusieurs plans.

Doit-on verser sur le PERP une somme régulière, un montant minimal ?

Les versements sont souples et modulables. Ils peuvent être libres ou réguliers et, le cas échéant, suspendus. Chez LCL, vous pouvez par exemple verser sur votre PERP un montant fixe chaque mois dont le minimum est fixé à 30€.
Chaque adhérent effectue des versements selon ses possibilités jusqu’à
l’âge de la retraite. Une fois en retraite, il percevra chaque mois, en plus de sa retraite de base, une rente fixe complémentaire jusqu’à son décès.

Quel est le montant de l’économie d’impôt à laquelle l’adhérent peut prétendre ?

Les sommes versées sur le PERP ou les régimes assimilés sont déductibles du revenu imposable dans la limite d’un plafond qui prend en compte certaines cotisations de retraite déduites par ailleurs des revenus professionnels. Le plafond annuel de déduction est alors égal au plus élevé entre deux montants qui sont les suivants :
soit 10% des revenus professionnels de l’année précédente, retenus dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale, c’est à dire une déduction maximale pour les versements de 2010 de 27 446 € ;
soit 2ème plafond de 10% du plafond annuel de la sécurité sociale de l’année précédente soit pour 2010, 3 431 €.
Notez que l’enveloppe de déduction non utilisée une année peut-être reportée pendant 3 ans et que les couples soumis à une imposition commune peuvent bénéficier du plafond de leur conjoint pour déduire leurs versements excédentaires.

Les fonds sont-ils bloqués ?

L’épargne-retraite figurant sur le PERP est indisponible jusqu’à la retraite.
Il existe toutefois des cas exceptionnels qui autorisent l’adhérent à récupérer l’épargne-retraite avant cette date qui sont l’invalidité de 2ème et 3ème catégorie, la fin de droit aux allocations chômage pour les salariés ou la liquidation judiciaire de l’entreprise individuelle du souscripteur.

Que se passe-t-il en cas de décès de l’adhérent ?

En cas de décès prématuré de l’adhérent assuré, l’épargne-retraite n’est pas perdue.
Elle est versée à un bénéficiaire désigné lors de l’adhésion soit sous la forme d’une rente viagère, ou d’une rente d’éducation pour les enfants mineurs.

Arrivé à l’âge de la retraite, comment touche -t-on sa rente ?

Arrivé à l’âge de la retraite, le jeune retraité va percevoir obligatoirement une rente dont le montant dépend de son âge, de l’épargne-retraite acquise et du choix d’une rente réversible ou non. Cette rente sera soumise au régime fiscal des pensions : elle est imposée après déduction des cotisations et charges déductibles et un abattement de 10%. De même, cette rente est assujettie aux prélèvements sociaux (CSG et CRDS) applicables aux revenus de remplacement.
Cependant, il existe un cas particulier pour récupérer votre épargne sous forme de capital, il s’agit de l’acquisition de la résidence principale en accession à la première propriété.
Dans tous les cas, il est important de se renseigner auprès de son conseiller bancaire pour l’ouverture d’un PERP.)(*) Consultez l’entreprise pour vous assurez de ces valeurs