Autres aides en faveur des personnes âgées

aide financiere aux personnes agées

Publié le : 08 novembre 20217 mins de lecture

Avec l’âge, les frais liés à la dépendance et au logement augmentent alors que la pension est parfois insuffisante. Afin d’optimiser la prise en charge à domicile ou en établissement, cependant, il existe plusieurs aides financières pour les personnes âgées. Ces aides sont bien adaptées à chaque situation. Les seniors peuvent bénéficier de diverses prestations sous certaines conditions. Il y a les aides destinées aux besoins spécifiques et celles qui ont pour objectif d’assurer le revenu minimum. Mais quelles sont les différentes aides en faveur des personnes âgées ? Et comment en bénéficier ?

Minimum vieillesse : c’est quoi exactement ?

Les aide financiere aux personnes agées sont en fait des prestations ainsi que des allocations versées par l’Etat. Elles permettent d’assurer une bonne prise en charge de la retraite des aînés. Il existe cependant une aide qui correspond à chaque situation des seniors. Le minimum vieillesse, également appelée Allocation de solidarité aux personnes âgées ou ASPA, est un dispositif permettant d’assurer un niveau minimum de ressources aux seniors qui disposent de faibles revenus. Cette aide financière est versée aux personnes âgées de 65 ans et plus, et qui résident dans le pays. Il s’agit en effet d’une aide financiere aux personnes agées afin de compléter les retraites modestes.

L’ASPA est donc versée par l’assurance retraite ou encore la mutualité agricole. C’est donc à la caisse de retraite que le senior doit faire sa demande de l’ASPA. Pour cela, il faut retirer le dossier de demande auprès de votre commune si vous ne possédez pas de pension de retraite. Le montant de celle-ci varie en fonction des revenus de son bénéficiaire. Pour plus d’informations concernant les aides financières aux personnes âgées, consultez directement lien

Aides pour les personnes dépendantes

Il est possible pour les personnes âgées, dépendantes de bénéficier de différentes allocations. Tout d’abord, il y a l’allocation personnalisée d’autonomie ou APA qui constitue l’aide financière la plus importante pour les personnes physiquement dépendantes. Elle est cependant attribuée par le conseil départemental pour les personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie. Pour en bénéficier, il faut que les seniors soient des résidents dans le pays et qui ont besoin d’une aide dans la vie quotidienne comme une aide à domicile, aides techniques, etc.

Ensuite, il y a la prestation de compensation du handicap (PCH) qui est une aide financière aux personnes âgées handicapées de moins de 75 ans. Celle-ci permet de financer des aides techniques et humaines. Elle permet également de financer l’adaptation du logement et du véhicule du bénéficiaire. Puis, l’allocation de solidarité aux personnes âgées ou APA s’adresse généralement aux seniors dépendants de 60 ans et plus afin de financer un plan d’aide personnalisé selon les besoins du bénéficiaire. Elle finance aussi une partie du tarif de l’USLD ou l’Ehpad. Pour bénéficier de l’APA, il faut s’adresser directement au centre communal d’actions sociales. Le montant de celle-ci dépend de ce fait des besoins du bénéficiaire ainsi que de ses ressources. L’aide-ménagère à domicile est versée par le département ou par la caisse de retraite aux personnes âgées en GIR 5 et 6 pour avoir droit à une aide-ménagère départementale.

Aides sociales en faveur des personnes âgées

À part la dépendance, l’hébergement en établissement ou encore le logement peut souvent avoir un coût difficile à supporter pour les personnes âgées ayant de faibles revenus. Cependant, il y a les aides sociales permettant d’alléger la facture logement de ces seniors. De plus, cela améliore leurs conditions de vie. Tout d’abord, il y a les aides au logement comme l’APL et l’ALS pour financer le loyer, les mensualités d’acquittement de prêt ou encore le tarif habitation d’une maison de retraite.

Ensuite, l’aide sociale à l’hébergement ou ASH est une aide financiere aux personnes agées de 60 ans et plus, hébergée dans une maison de retraite. Elle est accordée au bénéficiaire ne pouvant pas payer le tarif d’hébergement d’un Ehpad ou encore du loyer. Ces aides sociales permettent d’alléger les frais de logement des aînées. Ainsi, ils peuvent vivre sereinement dans une maison de retraite ou dans un Ehpad.

Aides fiscales pour accordées aux personnes âgées

Les aides fiscales présentent un réel avantage pour les bénéficiaires, car elles permettent une réduction jusqu’à 50 % de la somme payée à une aide à domicile ou un service à domicile. Il est également possible de bénéficier de ces aides si les personnes âgées optent pour une téléassistance. Deux types d’aides s’adressent donc aux contribuables âgés qui engagent un service d’aide à domicile. Pour commencer, il y a l’exonération de charges sociales ainsi qu’une réduction d’impôt pour l’utilisation d’un service d’aide à domicile.

Ensuite, il y a la réduction d’impôt pour l’hébergement dans un établissement comme l’Ehpad. Les aides fiscales sont destinées aux personnes âgées imposables et aux personnes âgées non-imposables. Il existe cependant quelques conditions à respecter pour en bénéficier.

Plan du site