La maladie d’Alzheimer

Publié le : 18 juin 20183 mins de lecture

La maladie d’Alzheimer (en latin Morbus Alzheimer) est une maladie neurodégénérative du tissu cérébral qui se produit dans sa forme la plus courante chez les personnes âgée de plus de 65 ans. Cette maladie est responsable de la démence de plus de 26 millions de personnes. La maladie d’Alzheimer est caractérisée par une détérioration progressive des fonctions cognitives habituellement accompagnée par une réduction des activités quotidiennes due à des troubles du comportement et des symptômes neuropsychologiques.

Pendant de nombreuses années, avant même que les symptômes cliniques ne soient visible, il se forme dans le cerveau des liaisons chimiques bêta-amyloïde-(Aß)-peptides. Ces liaisons sont responsables des dysfonctionnements de tissus neuronaux. Jusqu’à présent, la cause de la maladie d’Alzheimer n’est pas entièrement comprise. Le travail des chercheurs s’intéresse actuellement aux causes environnementales. On note par exemple que la prévalence pour cette maladie est 10 fois plus faible au Japon qu’en France. Le mercure dentaire pourrait être l’une des causes de cette maladie, en plus des prédispositions génétiques. La vitesse et l’évolution de la maladie dépendent de chaque individu, ce qui rend tout pronostic difficile. A l’heure actuelle il n’existe pas de traitement efficace de la maladie. L’industrie pharmaceutique porte son travail de recherche sur le développement d’un médicament qui stopperait les processus dégénératifs.

Circonstances de découverte de la maladie

Dans de nombreux cas, la maladie d’Alzheimer débute par des troubles de la mémoire. Cependant, ces troubles peuvent être observés dans bien d’autres cas comme la dépression, l’anxiété, le surmenage, le syndrome d’apnée du sommeil. On observe parfois d’autres troubles, comme des chutes répétées, un amaigrissement, des troubles du comportement.

Prévention

Il n’existe pas de méthode bien définie, mais il a été observé qu’il est possible de diminuer les risque d’apparition de la maladie :

  • Traiter l’hypertension, grâce à un régime pauvre en sel notamment. Le thé vert serait lui aussi conseillé, ayant une incidence sur les fonctions cérébrales.
  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Pratiquer une activité intellectuelle régulière, comme jouer aux cartes, jouer aux dames, lire des magazines ou des livres. Il est important de toujours pratiquer une activité intellectuelle.
  • Prendre la lumière naturelle. En effet, l’exposition à la lumière naturelle diminuerait les symptômes de dépression, les détérioration cognitives et les limitations fonctionnelles au quotidien.

Plan du site