Faire un legs à l’Institut Pasteur de Lille

Institut Pasteur

Publié le : 28 juillet 20215 mins de lecture

Vivre c’est avant tout prévoir ! Et comme il est aisé d’écouter son ambition, léguer est tout à fait possible, à condition de suivre un cadre juridique bien défini et grâce à un testament. Mais la question est à qui voulez-vous faire un legs ? Beaucoup sont les possibilités, mais si vous pensez à léguer une partie ou la totalité de votre héritage à une association ou encore une fondation reconnue d’utilité publique, suivez dans cet article tout ce qu’il faut savoir pour faire un legs à l’Institut Pasteur de Lille.

Un legs : C’est quoi au juste ?

Dans un sens très clair, léguer consiste à transmettre une partie ou toute la totalité de son patrimoine à une association, organisation ou une personne autre que ses familles ou ses descendants, et ce, par le biais d’un testament qui après le décès du testateur prendra effet. Sachez qu’il est possible de modifier, révoquer ou compléter à tout moment ce testament jusqu’au décès de la personne propriétaire des biens.

Dans le cas où l’auteur du testament léguerait toute la totalité de ses patrimoines à une fondation ou bien à une ou plusieurs personnes, il s’agit dans ce cas un legs universel. Il est, aussi, possible que le lègue ne consacre que seulement une partie ou une catégorie de ses biens. Dans ce cas, on appelle ce procédé un legs à titre universel, par exemple la moitié de ses biens ou encore son patrimoine immobilier. Si le testateur veut offrir à une fondation un ou plusieurs biens particuliers comme une maison, des objets précieux,… c’est aussi possible, avec un legs particulier. Si vous voulez faire un legs à l’Institut Pasteur de Lille , n’hésitez pas à visiter le site afin d’avoir une ample information.

A quoi bon de faire un legs ?

Faire un legs à l’Institut Pasteur de Lille n’est peut-être que bénéfique pour vous aussi bien que pour la fondation. Il s’agit de partager des valeurs, des moyens pour soutenir une association qui vous tient à cœur. Et il n’y a rien de plus aisé que de transmettre ses biens et son patrimoine pour les générations futures. Cela est en fait une preuve d’un fort engagement, et la fondation fera l’objet d’un grand respect. Elle prend à cœur l’acte de reconnaissance et de mémoire envers les testateurs.

Sachez qu’à tout moment, il n’est pas obligatoire de contacter l’association ou la fondation bénéficiaire. Mais ce procédé, par contre, permet à l’association ou la fondation bénéficiaire de préciser ses attentes et ses besoins en cas de legs à titre universel ou particulier. En tout cas, il est important d’informer votre projet de legs auprès de l’association afin d’éviter les éventuelles mauvaises surprises.

Faire un legs à une association : les conditions

A part le fait de la nécessité d’un testament de la part du propriétaire, sachez que faire un legs à l’Institut Pasteur de Lille vous permet de vous acquitter des droits. S’il s’agit d’une fondation ou association d’intérêt générale reconnue d’utilité publique, elle est libre de recevoir les biens sans aucuns droits à payer. La rédaction d’un testament est indispensable pour que votre legs soit recevable. Dans ce cas, vous avez deux possibilités : soit vous l’écrivez vous-même (testament olographe), soit vous l’écrivez en présence des témoins et du notaire (testament authentique).

Quel que soit votre choix, sachez que vous pouvez garder le testament chez vous, et vous pouvez, également, le modifier à tout moment même s’il est authentique. A défaut de ne plus le retrouver, il est conseillé de confier votre testament à un notaire afin qu’il puisse l’inscrire au Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés ou FCDDV, avec un accord de votre part bien sûr.

 

Plan du site